Les municipales

Les élus vont représenter environ 40% du corps électoral. Si l’abstention (majoritaire) n’invalide pas l’élection, elle pose des questions auxquelles les médias et les politiques répondent par des analyses grosso modo semblables : des causes conjoncturelles – épidémie, éloignement des deux tours –  et structurelles – désaffection pour la/les politique(s). Personne ne sait quelle aurait étéLire la suite « Les municipales »

Littérature 6 : La chanson du Mal-aimé (2)

En l’occurrence, deux figures féminines présentées comme antinomiques d’Annie  : Pénélope (Odyssée) et Sacontale (La reconnaissance de Shâkountalà, un mythe Hindou sur le thème de la femme séduite, délaissée… et qui attend).                                        Lorsqu’il fut de retour enfin                                       Dans sa patrie le sage Ulysse 6                                  Son vieux chien de lui se souvint                                       Près d’unLire la suite « Littérature 6 : La chanson du Mal-aimé (2) »

La statue de Colbert

Plus que sa figure, la statue d’un personnage historique* représente l’idéologie dominante d’une société à un moment donné de son histoire. Une référence d’identification présentée comme essentielle, non contingente. Colbert fut le principal ministre de Louis XIV. C’est lui qui, tout en  amassant une fortune personnelle considérable, commença à mettre en place le système quiLire la suite « La statue de Colbert »

Littérature 5 : La chanson du Mal-aimé (1)

Apollinaire en commença l’écriture en 1903 après qu’Annie Playden (jeune femme anglaise rencontrée en Allemagne – ils y vécurent une relation amoureuse d’une année) eut, à Londres où il l’avait rejointe, refusé sa proposition de mariage.   Il publia le poème en 1913 dans le recueil Alcools. Chanson est à comprendre dans le sens deLire la suite « Littérature 5 : La chanson du Mal-aimé (1) »

Littérature 4 (Mallarmé)

Stéphane Mallarmé (1842-1898) fait partie de la génération postromantique. Romantisme. Sous la monarchie absolue des 17ème  et 18ème siècles, l’individu n’existe pas, noyé dans le groupe indistinct des sujets de Sa Majesté. Le « je » n’est pas possible. Avec la Révolution naît l’individu, sujet grammatical et social. Comme l’enfant qui bascule de l’âge épique (les réponsesLire la suite « Littérature 4 (Mallarmé) »

Le degré zéro et la prise d’étranglement

L’un concerne le racisme dans la police, l’autre, l’interpellation physique. Les deux récentes déclarations du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner (rappel : ministre – latin minus – désigne celui qui est moindre, au-dessous, au service de…) sont une double illustration de la démagogie (rappel : démos – grec – désigne le peuple – et agein – toujoursLire la suite « Le degré zéro et la prise d’étranglement »

Littérature 3 (Rutebeuf – Verlaine)

Rutebeuf (13ème siècle), trouvère (poète du nord <> troubadour poète du sud) compositeur de « dits » (histoires), de « mystères » (théâtre religieux), est surtout connu aujourd’hui pour La complainte Rutebeuf, mise en musique et interprétée par Léo Ferré (sous le titre Pauvre Rutebeuf), et de nombreux autres chanteurs (Marc Ogeret, Joan Baez…).                                                       Que sont mes amisLire la suite « Littérature 3 (Rutebeuf – Verlaine) »

Le sens de la statistique et des classements

Hier, 6 juin, A la Une – version numérique du Monde : « Avec 34021 décès officiellement recensés, le Brésil est désormais le troisième pays le plus endeuillé au monde, derrière les Etats-Unis et le Royaume Uni. » En France, 29065 morts. Dit autrement : – Brésil : 34021 morts, 212 millions d’habitants, soit 0,016 % – France : 29065 morts,Lire la suite « Le sens de la statistique et des classements »

Epistémologie

Ce nom est formé de deux mots d’origine grecque : épistèmôn, le savoir, et logos, la parole, le discours dans leur sens le plus large. Un mot savant, oui, mais pas si compliqué et qui a l’utilité du garde-fou. L’épistémologie est un discours (de type « examen critique ») sur le savoir. En d’autres termes : je sais quelqueLire la suite « Epistémologie »

Le genou

Le latin humus (terre) a donné homme (habitant de la terre) et humilité. La mort de George Floyd, Américain noir,  a été provoquée par le genou, appuyé sur son cou, d’un policier, Américain blanc. Poser un genou à terre est une marque d’humilité. Le 25 mai, à Minneapolis, l’humilité fut humiliation. Le genou sur leLire la suite « Le genou »