LA CAUSE PREMIERE (9)

Le verbe grec aphorizein, d’où vient aphorisme, signifie limiter. Un aphorisme est donc la formulation d’une idée dans des limites restreintes censées lui donner plus de force. Nietzsche le pratique souvent, notamment dans une forme poétique, par exemple, dans le Prélude en rimes du Gai Savoir (1887), intitulé « Plaisanterie, ruse et vengeance » :                                                            3                                                     Lire la suite « LA CAUSE PREMIERE (9) »

LA CAUSE PREMIERE (8)

Quel aliment Nietzsche nous donne-t-il à ruminer ? Et comment nous le présente-t-il ?  « Le problème de la valeur de la valeur de la vérité s’est-il présenté à nous, ou est-ce nous qui l’avons abordé ? Qui est ici Œdipe ? Qui est le sphinx ? C’est-, semble-t-il un rendez-vous de questions et de points d’interrogation . Et, le croira-t-on ?Lire la suite « LA CAUSE PREMIERE (8) »

LA CAUSE PREMIERE (7)

Dans les contes-récits racontés aux enfants, ce n’est pas tant la nature sociale des personnages – princes, rois, paysans, pauvres, riches –, qui importe que les constantes-affects (amour, haine, pouvoir, rivalité, violence, beauté, laideur etc.) incarnées et vécues par ces personnages-archétypes (hommes, animaux) dont les corps se meuvent dans des environnements à la fois symboliques etLire la suite « LA CAUSE PREMIERE (7) »

LA CAUSE PREMIERE (6)

Transposée dans les rapports sociaux, la thèse invite à comprendre ce qui produit le remplacement bon/mauvais (sans jugement moral) par méchant/bon (avec jugement moral),  autrement dit comment l’homme du ressentiment parvient à faire de l’homme bon de la race supérieure, un méchant, et pourquoi il finit par l’emporter sur lui en se convainquant que lui,Lire la suite « LA CAUSE PREMIERE (6) »

LA CAUSE PREMIERE (5)

Le marteau frappant dans la morale renverse les définitions. Pour Nietzsche, ce qui est « bon » n’est pas défini par l’autre, celui à qui serait destiné l’acte qu’il qualifierait alors de « bon » pour lui et dont il dira qu’il est accompli par quelqu’un de « bon » : le bon n’a rien à voir avec l’altruisme. Non. Ce quiLire la suite « LA CAUSE PREMIERE (5) »

Post-fascisme

Commentaire envoyé (24/10/2022) au Monde à propos d’un article de la Une racontant la rencontre à Rome entre E. Macron et G. Meloni avec utilisation du terme « postfascisme » appliqué à elle et à son parti Fratelli d’Italia.    « Que signifie postfasciste s’agissant d’un parti qui se réclame ouvertement du créateur du fascisme ? « Post » signifiant « après »,Lire la suite « Post-fascisme »

LA CAUSE PREMIERE (4)

Quelle différence essentielle entre le tableau, la composition musicale et l’écrit ? C’est sans doute, par-delà les formes, la perception du sens que l’on attend – semble-t-il – plus spontanément de l’écrit que des touches de peinture ou des notes de musique. La fonction première de l’écriture – comme celle de la parole – est l’utilitéLire la suite « LA CAUSE PREMIERE (4) »

LA CAUSE PREMIERE (3)

La thèse du point zéro – elle n’est pas explicite dans le discours de recherche scientifique – et celle du créateur contiennent la question de l’« avant » qui ne peut se résoudre que par son évacuation. Malgré la tentative de récupération par l’église catholique, et au moment même où elle fut émise, la théorie duLire la suite « LA CAUSE PREMIERE (3) »

LA CAUSE PREMIERE (2)

Si l’on en déduit que l’objet visé par la cause première fait partie du champ de la croyance ou de l’inconnaissable,  ce qui revient au même, reste à comprendre ce qui pousse l’esprit à produire cette idée et à chercher dans le champ du savoir une réponse introuvable. Repasser le film pour examiner la genèseLire la suite « LA CAUSE PREMIERE (2) »

LA CAUSE PREMIERE (1)

La pensée de la cause première – l’acte de l’esprit peut-être le plus contraignant – se heurte très vite à deux premières objections visant à nier la pertinence du concept. L’une, transcendante, est la croyance en un être créateur (cf. Genèse), l’autre, immanente, souligne l’enchaînement des causes de l’événement : si le sol est naturellementLire la suite « LA CAUSE PREMIERE (1) »