COMMUN (5)

Au renversement du rapport entre Dieu et l’homme, succéda donc le renversement du rapport entre l’innéité et les différences sociales : de la même façon que ce n’était pas Dieu qui créait l’homme, mais l’homme qui créait Dieu à la mesure de ses névroses et de ses peurs, ce n’était pas l’innéité qui créait les différencesLire la suite « COMMUN (5) »

Etat des lieux – essai sur ce que nous sommes – 14 – (La philosophie – VII – bilan : la dialectique hégélienne appliquée à Marx)

A la fin de sa vie, Marx disait qu’il n’était pas marxiste. S’il avait voulu seulement signifier qu’il ne se reconnaissait pas dans la lecture que certains faisaient de sa philosophie et de son projet, sa préoccupation quasi obsessionnelle d’exactitude le lui aurait fait préciser. Et même si on en fait une boutade, cette négationLire la suite « Etat des lieux – essai sur ce que nous sommes – 14 – (La philosophie – VII – bilan : la dialectique hégélienne appliquée à Marx) »

Etat des lieux – essai sur ce que nous sommes – 11 – (La philosophie – IV – Marx : problématique de l’échec – pourquoi Marx ? – Epicure – Balzac)

                    1 – Problématique de l’échec Voici ce qu’annonçaient Marx et Engels dans la dernière page du Manifeste : « C’est vers l’Allemagne que se tourne principalement l’attention des communistes parce qu’elle se trouve à la veille d’une révolution bourgeoise, parce qu’elle accomplira cette révolution dans les conditions les plus avancées de la civilisation européenne etLire la suite « Etat des lieux – essai sur ce que nous sommes – 11 – (La philosophie – IV – Marx : problématique de l’échec – pourquoi Marx ? – Epicure – Balzac) »