Le vaccin

La question que posent l’annonce et le contexte de l’annonce du vaccin de Pfizer/BioNTech, concerne le rapport entre la production médicale en général et le statut privé d’instituts/laboratoires de recherche. Dans le cas particulier, l’opération boursière réalisée par le patron de Pfizer (les explications techniques visent à convaincre qu’il ne s’agit que d’une simple coïncidence…)Lire la suite « Le vaccin »

La gauche, aujourd’hui ?

J’écoutais sur France-Culture, ce dimanche 25 octobre, un débat sur l’islamisme, l’école et le mouvement de protestation contre l’assassinat de Samuel Paty. Il fut notamment question de l’islamo-gauchisme (voir un peu plus bas) et de l’éparpillement des forces de gauche incapables de s’unir dans un même discours pour un tel événement. Ce fut l’occasion pourLire la suite « La gauche, aujourd’hui ? »

Le discours centrifuge

Fabian Scheidler, auteur et dramaturge allemand vient de publier « La fin de la mégamachine »(Seuil). Il était l’invité de la Grande table des idées (France Culture le  8.10.2020) Son discours met en évidence les dysfonctionnements de la civilisation occidentale : inégalités, paroxysme de la violence et des capacités de destruction…  Il s’appuie sur le constat suivant : « LaLire la suite « Le discours centrifuge »

Etat des lieux – essai sur ce que nous sommes – 6 – (Genèse du capitalisme – I – le spectre et l’insatisfaction)

Le mot, est formé à partir de capital (du latin caput = la tête), soit l’adjectif qui qualifie ce qui est le plus important (décision capitale), donc mortel (peine capitale), soit le nom qui désigne des biens amassés, en particulier des fonds (capitaux). Le suffixe –isme crée un concept (né au 18ème siècle) qui désigneLire la suite « Etat des lieux – essai sur ce que nous sommes – 6 – (Genèse du capitalisme – I – le spectre et l’insatisfaction) »

Réécrire l’histoire ?

Dans les unes du Monde numérique du 9 août, un article : « La traite négrière, un passé occulté par les entreprises françaises ». Entre autres, Axa, Banque de France, Marie Brizard. Les responsables actuels de ces entreprises se défendent d’être responsables du passé. Ils ont évidemment raison. Mais, personne ne les accusant,  pourquoi ont-ils besoin de leLire la suite « Réécrire l’histoire ? »

Les municipales

Les élus vont représenter environ 40% du corps électoral. Si l’abstention (majoritaire) n’invalide pas l’élection, elle pose des questions auxquelles les médias et les politiques répondent par des analyses grosso modo semblables : des causes conjoncturelles – épidémie, éloignement des deux tours –  et structurelles – désaffection pour la/les politique(s). Personne ne sait quelle aurait étéLire la suite « Les municipales »

La statue de Colbert

Plus que sa figure, la statue d’un personnage historique* représente l’idéologie dominante d’une société à un moment donné de son histoire. Une référence d’identification présentée comme essentielle, non contingente. Colbert fut le principal ministre de Louis XIV. C’est lui qui, tout en  amassant une fortune personnelle considérable, commença à mettre en place le système quiLire la suite « La statue de Colbert »

Les signes du désarroi

Extraits d’une interview de Philippe Descola, anthropologue. (A la Une – Le Monde du 22 mai). J’ai mis en italique ce que je commente. « Un virus est un parasite qui se réplique aux dépens de son hôte, parfois jusqu’à le tuer. C’est ce que le capitalisme fait avec la Terre depuis les débuts de laLire la suite « Les signes du désarroi »

Le corps de la femme

Eva Illouz est sociologue. Elle intervenait le 14 mai, dans le cadre du thème décliné pendant la semaine dans Les matins de France-Culture : ce qui a déjà changé. 1 – Le coronavirus « La crise a montré à quel point désormais nous vivons dans un seul monde. Personnellement, je n’ai jamais fait une expérience aussi aiguëLire la suite « Le corps de la femme »

Dépendance

Elle revient en force dans les débats et les commentaires. En particulier à propos de la Chine. Le discours est le plus souvent déterminé par des affects et le rapport avec ce pays est à la fois de sidération, de crainte et de rejet, comme si son expansion économique et la pratique qui l’accompagne constituaientLire la suite « Dépendance »