Introduction à la lecture de l’Ethique de Spinoza (1)

Dans un temps où l’humanité est confrontée à la gravité du problème climatique, aux discours et aux comportements irrationnels qu’engendre la question désormais posée des conditions de sa survie sur la planète, reste le recours à la pensée et à la raison. Quand la philosophie n’est pas un des modes d’expression des stratégies de contournementLire la suite « Introduction à la lecture de l’Ethique de Spinoza (1) »

Le casseur

Le casseur (« vrai » ou pas, manipulé ou pas, peu importe) signifie du fait de son existence même qu’il n’y a pas d’autre « ordre » de vie sociale envisageable en-dehors de celui qui est contesté par « la manifestation » de ces dernières années. Il est un symptôme analogue, d’un degré de violence évidemment toutLire la suite « Le casseur »

« On ne tue pas au nom de Dieu… »

Sollicité après l’agression dans la basilique de Nice, le porte-parole adjoint de la Conférence des évêques fit sur France Info une déclaration reprise dans le journal du jeudi 29 octobre de France Culture (12 h 30). «  (…) On le sait, les chrétiens, pour les terroristes qui nous attaquent, ce sont une représentation de l’occidentLire la suite « « On ne tue pas au nom de Dieu… » »

Le dialogue et ses conditions (suite)

Rappel du point de départ : croire, savoir, relativité de la connaissance scientifique, géocentrisme de Ptolémée, héliocentrisme de Copernic et Galilée. Lui : Je pense qu’un débat de sémantique sur le terme «croire» nous dévie du fond de la question. (…) Je fonde mon raisonnement sur l’état de la science à chaque époque. Donc, on devrait seLire la suite « Le dialogue et ses conditions (suite) »