RN : ce qui n’a pas (assez) fonctionné

Nous le devons à V. Poutine. L’agression militaire contre l’Ukraine a modifié la représentation du chef dont le RN a besoin pour s’imposer. Si, jusqu’en février dernier, V. Poutine pouvait incarner plutôt positivement ce chef auréolé de puissance « identitaire » (la Russie mythique se relevant face à une Europe méprisante destructrice de l’âme de ses NationsLire la suite « RN : ce qui n’a pas (assez) fonctionné »