Education populaire (2)

Cette contribution d’un lecteur qui use d’un pseudo et dont les positions conservatrices – je n’ose dire l’ »anticommunisme primaire »    – sont régulièrement exposées sans la moindre ambiguïté. « Visiblement faut pas rappeler que Trotski et Lénine ont tué des millions d’innocents pour remplacer une dictature par une autre dictature, et qu’en 1918 ils ont créé les 2 premiers camps de concentration russes (à Mourom et Arzamas). Sinon excellente idée de s’inspirer du trotskisme pour embrigader… pardon pour « éduquer » les jeunes militants LFI. »

J’ai deux petites voix.

L’une me dit que le dialogue est impossible parce que l’objet, quel qu’il soit – ici l’éducation populaire – sert de prétexte à l’expression d’un autre chose, de l’ordre sans doute du traumatisme.

L’autre, que je n’ai pas le droit de préjuger, qu’une incitation à l’analyse peut ne pas être inutile, même s’il est peu probable que le destinataire accepte de passer outre ses affects, bref qu’on ne sait jamais, et que, dans le doute, l’abstention n’est pas forcément la meilleure solution.

Voici donc ma réponse.

Je doute d’être audible. J’essaie quand même : aucun désaccord de ma part sur les crimes commis à l’époque soviétique. Maintenant : est-ce que le crime suffit pour expliquer, comprendre ? La simple justice de droit commun répond non : il faut un procès. Si donc l’idée de communisme survit au fiasco soviétique, c’est bien qu’il y a en amont de cette expérimentation désastreuse, un quelque chose qui permet de comprendre pourquoi tant de personnes, parmi lesquelles une multitude d’écrivains, philosophes, artistes, ont été et sont toujours préoccupés par cette idée depuis Platon, qui n’a pas connu Lénine. Autrement dit, est-ce que les dérives, crimes, massacres soviétiques suffisent à invalider l’idée, pour ne pas dire l’idéal « communiste » ? Si vous préférez, est-ce que l’accident d’avion suffit à invalider l’aviation ? Il y a « commun » dans communisme, et, pour comprendre l’engouement, il faudrait peut-être commencer par se demander ce qui, essentiellement, est commun à l’humanité.

Je publierai une éventuelle suite…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :