Les plaintes contre #metoo

« En Suède, les plaintes en diffamation contre #metoo font craindre un retour de la loi du silence. Dans une dizaine d’affaires, des femmes qui avaient dénoncé publiquement des agressions ont été jugées et toutes ont été condamnées. » (A la Une du Monde – 06.05.2022)

Quelques contributions :

« Dans un Etat de Droit la Justice se rend au Tribunal et non sur les réseaux sociaux et #metoo c’est la Justice du café du coin ! »

« On est juste dans la pétition de principe woke : ce sont des femmes donc des victimes donc la loi ne devrait pas s’appliquer à elles sauf pour les protéger de tout alors que pour les hommes, il devrait y avoir présomption de culpabilité. »

« Contrairement à l’idée fallacieuse mais facile de beaucoup, « une bonne baffe règlerait l’affaire », on n’a pas le droit de se faire justice soi-même, d’aucune manière, c’est donc la loi du plus fort et du plus rusé. Pour le reste, l’idée globale est que le ton méprisant des interventions sur un sujet grave en dit long sur la mentalité des anti-metoo. »

« Les femmes ont toujours raison en matière de dénonciation. Les hommes sont toujours coupables et les journalistes féministes sont un plus incontestable pour la presse de qualité . Amen »

 La mienne :

On ne s’en sort pas si on oublie la notion de processus. Pendant des siècles l’idée que le comportement masculin à l’égard de la femme puisse être passible de justice était inconcevable. Dans l’évangile, c’est la femme qui est adultère et qui mérite d’être lapidée. Depuis quelques années seulement, le balancier est reparti dans l’autre sens, il est remonté à la même hauteur opposée, et, les démesures actuelles répondant aux démesures anciennes dans un changement des rapports masculin/féminin dont il n’est pas compliqué de comprendre qu’il soit passionnel pour  un certain temps encore, il cherche un équilibre qui n’est pas encore atteint. Il me semble que la question centrale est celle de l’anonymat des deux parties tant que la justice ne s’est pas prononcée. A quoi, j’objecterai que la révélation des noms avant le procès fait partie du processus de la recherche d’équilibre… 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :