La vague et le virus, la crise en Guadeloupe et le ministre

Comme sujet de réflexion concernant ces deux titres à la Une du Monde (25.11.2021) :

1° «  La cinquième vague de l’épidémie de Covid-19 en France oblige le gouvernement à agir »

2° « Pourquoi la crise sociale en Guadeloupe fragilise le ministre des outre-mer, Sébastien Lecornu ? »

Je suggère ces deux questions :

1° Est-ce que vague ne contient pas l’idée d’infini ? Compter les vagues du virus revient à dire qu’elles sont innombrables et qu’elles ne le sont pas. Peut-être serait-il plus judicieux de parler de « nouvelle vague », ce qui éviterait d’en faire tout un cinéma.

2° Ne conviendrait-il pas de dire plutôt que la crise révèle la fragilité de la politique de l’Outre-Mer ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :