L’académique pensée

« L’enquête sur l’« islamo-gauchisme » à l’université doit être confiée à une instance indépendante du ministère, estime un collectif de 130 universitaires. »

(A la Une du Monde – 23.02.2021)

Extrait :

« (…) Se développent de façon inquiétante pléthore de cours, articles, séminaires, colloques qui ne sont que du militantisme déguisé en pseudo-science à coups de théories fumeuses (« racisme d’Etat »), de néologismes tape-à-l’œil (« blanchité ») et de grandes opérations de découverte de la Lune, présentant par exemple comme de lumineuses avancées scientifiques l’idée que nos catégories mentales seraient « socialement construites » (mais qu’est-ce qui ne l’est pas dans l’expérience humaine ?) ou que, « intersectionnalité » oblige, être une femme de couleur expose à être moins avantagée socialement qu’être un homme blanc… Quelle que soit la légitimité des causes politiques ainsi défendues, l’indignation ne peut tenir lieu de pensée, ni le slogan d’argumentation raisonnée. (…)»

Ma contribution

La question qui n’est pas nouvelle est celle de la reconnaissance du « fait » et de son questionnement. Pour Platon, il n’y a pas de fait/questionnement de l’esclavage. La tribune dénonce de nouveaux concepts et certains contributeurs approuvent invoquant de manière obsessionnelle et ironique le «woke »* comme si le mot valait analyse. Est-ce que l’islamisme/crime est considéré par les signataires de la tribune comme un fait/questionnement ? L’ironie visant le « tape-à-l’œil » « blanchité » laisse entendre que le problème du fait/race/racisme est résolu. Id. pour le fait/colonisation. Le confort du travail académique accompli, n’est-ce pas ? Si ces signataires étaient cohérents avec l’esprit universitaire qu’ils veulent incarner, ne devraient-ils pas considérer comme un fait/questionnement l’objet de ce qui leur fait hausser des épaules condescendantes ?

Et pour féminicide, répondent-ils avec la même ironie ?  

*Woke est un terme apparu durant les années 2010 aux États-Unis, pour décrire un état d’esprit militant et combatif pour la protection des minorités et contre le racisme. Il dérive du verbe wake, pour décrire un état d’éveil face à l’injustice. (Wikipedia)

Une réponse

Vous illustrez a votre corps défendant le faible niveau des « woke » en science et en épistémologie. La science c’est un jugement en fait et non en valeur. C’est avant tout une méthodologie, ce qui n’empêche pas de tester des hypothèses auxquelles vous tenez a condition de le faire en toute honnêteté intellectuelle. Pour prendre un exemple plus neutre personne n’en veut à Raoult d’avoir cru en HCQ, ce qu’on lui reproche c’est d’en faire la promotion sans preuve scientifique. De même Priscille Touraille pouvait tout à fait étudier l’origine des différences entre hommes et femmes. Le problème est de ne pas l’avoir fait de manière scientifique, et d’avoir en réalité écrit sa conclusion à l’avance. Enfin, le rôle d’un professeur est d’enseigner le savoir, pas de convaincre les étudiants de ses opinions.

Ma réponse

« Croire en HCQ », n’est-ce pas, vu sous l’angle scientifique, un problème ? « En toute honnêteté intellectuelle ». Il serait intéressant d’examiner les critères qui définissent cette honnêteté. Je n’ai pas d’exemple de scientifiques qui aient reconnu examiner un problème en toute malhonnêteté intellectuelle. Il n’est pas toujours facile de se distancier de ses affections pour accepter de reconnaître un fait qui signifie qu’un problème n’est pas » réglé », comme on pouvait/souhaitait le croire, un problème qui touche à des questions existentielles, individuelles et/ou collectives. Regardez le discours des prétendus « bienfaits de la colonisation » ; je ne mets pas en doute l’honnêteté intellectuelle de ceux qui le tiennent, mais en quoi est-il une prise en compte du « fait colonial » ? Montesquieu qui étudie et définit le droit en toute honnêteté intellectuelle – ce n’est pas discutable – n’était pas hostile à l’esclavage. Non sans contradictions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :