Les agressions contre les élus

Près de 2000 agressions de tous ordres contre des élus ont été recensées en 2021. Une hausse de 200% par rapport à 1999. Soixante depuis le début de 2022.

Il ne s’agit donc pas d’actes explicables par l’individu seul, mais par la collectivité.

Si l’on prend l’exemple américain de l’envahissement du Capitole, les conditions mêmes dans lesquelles se déroule l’enquête (obstructions du parti républicain) indiquent que l’émeute est le signe d’un projet collectif, plus ou moins conscient et délibéré, plus ou moins important, d’un renversement des institutions. Autrement dit, les conditions sont sur le point d’être réunies. Sinon, comment expliquer la possibilité du discours d’un président incitant ses partisans à marcher sur le Capitole pour empêcher la validation d’une élection qu’il a perdue ?

En France, les bonnets rouges, puis les gilets jaunes, puis les conflits générés par les décisions relatives à la pandémie, puis la possibilité de la candidature d’E. Zemmour et son lien avec V. Bolloré qui étend la main sur une partie importante  des médias, sont les signes d’un projet collectif de même type.

La déclaration irresponsable d’E. Macron (« J’ai très envie d’emmerder les non-vaccinés » – 4 janvier 2022) est, en-deçà de son aspect puéril de cour de récréation, signifiante de la dimension monarchique du pouvoir. Le roi ne dit pas autre chose que « j’ai ou je n’ai pas envie » pour justifier ces décisions.

C’est cela qui est de moins en moins supportable pour les strates individuelles et collectives énervées par l’infantilisation et dont les réactions passionnelles sont de moins en moins contrôlées par la raison.

L’élu peut être le fusible tant qu’il reste l’exception d’agression.

Pour comprendre ce qui rend insupportable une infantilisation qui n’est pas nouvelle, il faut se rapporter à la perception, nouvelle, elle,  du tragique de plus en plus révélé par l’échec des utopies des deux paradis religieux et politique de contournements, et la menace du changement climatique associée aux dysfonctionnements planétaires multiples qui renvoie au principe de l’équation capitaliste.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :