L’Ardèche et la vaccination

A la Une du Monde – 13.12.2021 :

« La dynamique épidémique a repris plus tôt qu’ailleurs et la population est moins protégée », explique Thierry Devimeux, préfet de l’Ardèche. Selon lui, 35 000 Ardéchois, sur quelque 330 000 habitants, en dehors des enfants, n’ont pas encore entamé leur parcours vaccinal. « Il existe ici une tradition de contestation du pouvoir central, de défiance envers la règle », analyse-t-il. Pour la directrice départementale de l’agence régionale de santé (ARS) Emmanuelle Soriano, les taux d’incidence et de vaccination sont également liés : « Les deux tiers des hospitalisations sont en zone de moindre vaccination, et les deux tiers des hospitalisés étaient non vaccinés. »

Ma contribution :

Si la vaccination n’est pas obligatoire, cela n’implique-t-il pas que j’ai le droit de ne pas me faire vacciner ? Oui, mais sans vaccination, pas de passe sanitaire, donc restrictions sociales,  risque augmenté de formes graves et  de contamination des autres !… Dans ces conditions, pourquoi la vaccination n’est-elle pas obligatoire ?… Eh bien, parce que… Ah, oui ! Responsabiliser ! … Et en quoi est-ce différent pour les vaccins obligatoires pour les enfants ?… Ah… parce que… Ah oui ! Ce sont des vaccins traditionnels, alors que l’ARN messager est nouveau, lui !… Mais vous êtes sûr qu’il n’est pas dangereux ?…  Bien sûr ! … Vous avez sollicité des scientifiques, organisé une grande campagne d’information pour expliquer en quoi réside sa nouveauté et sa différence avec l’ADN ?… Eh bien, à vrai dire, non, parce que, voyez-vous, c’est compliqué,  et puis,  en politique,  donner les instruments du savoir ! … C’est bien vous qui parlez de responsabiliser ?

Deux réponses :

« A qui ferez-vous croire que c’est par manque d’information que certains sont antivax? L’information est partout et quotidienne depuis 1 an. On est là en réalité devant des individus et des groupes qui vivent constamment dans le déni, dans un repli sectaire, et un refus de toute approche rationnelle de la réalité. »

« Quand on le veut, on peut être parfaitement informé sur les vaccins (en particulier à ARN) sur les risques, sur les effets, sur la nécessité de la troisième dose). Il suffit de lire la presse, et de chercher un peu. Sauf bien sûr quand on ne croit que les complotistes et les trolls opposants au gouvernement, et en particulier à Macron. On n’ emmène pas boire un âne qui n’a pas soif. »

> aux deux : Je voulais attirer l’attention sur la distorsion entre l’importance accordée aux décisions politiques (les nombreuses déclarations solennelles, souvent dramatisées, d’E. Macron) et celle (non) accordée à l’information (je ne parle pas de la presse, mais d’une information scientifique apportée au même moment que les décisions politiques et dans le même cadre) susceptible de réduire les peurs. Vous assurez l’un et l’autre que quand on veut (s’informer) on peut. Je vous objecterai qu’on ne veut que ce qu’on peut, et que ce qu’on peut est, au moins, étroitement lié à l’acquisition d’un savoir, dans des conditions adéquates et pertinentes. Ce qui n’a pas été le cas pour la pandémie et qui ne l’est pas, de manière générale, pour la vie et la gouvernance politiques. Je parle ici de l’infantilisation. Hum… Pourquoi ne répondez-vous pas au paradoxe relatif à l’obligation vaccinale ?

Une troisième survenue plus tard :

« L’Arn messager est connu et utilisé depuis 60 ans. »

Ma réponse :

Vous êtes arrivée après ma réponse. Oui, bien sûr, mais qui en est vraiment informé et de manière précise ? Autrement dit, d’une manière générale, qu’en est-il de l’incitation à la culture de l’information, du savoir ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :