Le chaos, la patrie, Jeanne d’Arc

« La présidente du Rassemblement national a tenté de séduire les jeunes, pendant sa déclaration du 1er Mai, en proposant une série de mesures d’accompagnement les concernant.(…) Après avoir déposé la traditionnelle gerbe de fleurs devant la statue dorée de Jeanne d’Arc, place des Pyramides à Paris – « Je viens ici depuis si petite que je ne me souviens pas d’une année où je n’étais pas là » –,avec son vice-président, Jordan Bardella,la chef de file du RN a donné en exemple la Pucelle d’Orléans, « l’héroïne des débuts de la construction d’une nation souveraine et indépendante » face « au chaos qui condamnait le royaume de France à la disparition. La candidate à la présidentielle n’a pas manqué de faire le parallèle avec « le chaos » sécuritaire, sanitaire, économique qu’elle attribue au mandat du chef de l’Etat, dont elle a une nouvelle fois dressé un bilan très noir. « Si Emmanuel Macron, pour le plus grand malheur de la France, était amené à effectuer un deuxième mandat, le chaos serait absolument général(… » (A la Une du Monde – 02.05.2021)

Ma contribution :

Le FN/RN est l’expression de la part passionnelle, irrationnelle, de notre être, alimentée par la peur de l’avenir (invocation du chaos, besoin de repères comme la patrie*, Jeanne d’Arc mythifiée), de l’ « autre » (le problème, réel, de l’immigration sert de catalyseur), autrement dit du besoin d’une certitude fantasmée et enfouie d’immortalité. Expression sans écho hors période de crise (en 1974 JMLP tenait le même discours de fond que sa fille : moins de 1% des voix). Autrement dit, il est la forme profane du discours religieux aujourd’hui inaudible. La gestion politique a besoin de tout sauf de cette dominante passionnelle dont l’histoire récente et actuelle nous montre les effets dévastateurs.

*Entre 1940 et 1944, il y eut deux France patriotes, chacune affirmant être la vraie. Ce fait invite à ne pas oublier la relativité des repères prétendus immuables et absolus. Les invocations lyriques de Jeanne d’Arc par M. Le Pen renvoient à cet immuable et à cet absolu purement idéologiques.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :