« L’inculture scientifique des élites françaises… »

« L’inculture scientifique des élites française a des effets profonds sur la conduite des affaires de l’Etat. Philippe Juvin, maire LR de La Garenne-Colombes et médecin, pense que la première étape d’un réarmement intellectuel passe par plus de culture scientifique chez les dirigeants. » (A la Une du Monde – 28.04.2021)

Extraits : «Un des effets les plus considérables de l’effondrement de la culture scientifique concerne l’élite gouvernante du pays, qu’il s’agisse des hauts fonctionnaires ou des hommes politiques, souvent les mêmes d’ailleurs. Les polytechniciens, seuls hauts fonctionnaires sensibilisés aux sciences et techniques, ont quasiment disparu des postes-clés de l’Etat au profit des énarques, dont la culture est naturellement administrative. (…) Alors que la France décroche dans tous les classements internationaux, on continue à scander, sans jamais argumenter, que nous avons « le meilleur système de santé », « le meilleur système éducatif », « la meilleure protection sociale », « les retraites les plus protégées »Si nos élites avaient été formées à la démarche scientifique, elles analyseraient, compareraient et concluraient naturellement à la nécessité de nous inspirer d’expériences qui fonctionnent ailleurs. Ce que nous ne faisons quasiment jamais (…) Pourquoi la France a-t-elle raté les deux grands virages scientifiques de l’épidémie que sont les vaccins à ARN messager et le séquençage ? Peut-être parce qu’elle est dépourvue de cette qualité éminemment scientifique qu’est le doute (…) En formant les futurs citoyens à la démarche scientifique, on réarme intellectuellement les Français face à la complexité du monde. La Révolution française avait débuté avec l’Encyclopédie. »

Un grand nombre de contributions (363 au moment où j’écris) applaudissent cette critique des élites venant d’un homme politique, candidat LR à la primaire des présidentielles, et qui précise « médecin » sous sa signature.

Ma contribution :

La France « dépourvue de cette qualité éminemment scientifique qu’est le doute ». Très bien. Mais d’où vient cette carence ? Ph. Juvin l’explique, si on peut dire, par l’autosatisfaction, une sorte d’orgueil national, du genre nous sommes les meilleurs. Très bien. Mais d’où vient cette prétention ? D’une « nature » française ? Une hypothèse infirmée par l’Encyclopédie* et la Révolution évoquées à la fin de l’article qui oublie Descartes. Mettre en doute, c’est quand même un peu sa spécialité. Il est vrai qu’il a dû s’exiler au Pays-Bas pour pouvoir penser et être, mais un déménagement ne change en rien une « nature », surtout française. Je doute donc je suis français, même en exil, tout comme d’autres, « inquisitionnés », voire brûlés vifs, sont italiens ou suisses ou espagnols. Douter ne va pas avec croire. Bref, le mal français décrit par Ph. Juvin ne serait donc pas de l’ordre d’une nature. Alors, de quoi ? Une évolution négative lente ? Comment dire ?… Ah… Un délitement ?

* L’Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences est un ouvrage collectif réalisé et publié, non sans difficultés (opposition de l’église, entre autres) entre 1751 et 1772, sous la direction de Diderot.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :