Euthanasie

La députée LRM Yaël Braun-Pivet revendique le « droit de choisir sa fin de vie » « Il est temps de débattre du sujet au Parlement », plaide auprès du « Journal du dimanche » la présidente de la commission des lois à l’Assemblée. Une proposition de loi sur le sujet sera examinée en avril au Palais-Bourbon. » (A la Une du Monde – 14.03.2021)

Ma contribution :

La loi, pour l’objet dont il est question, qu’elle soit d’interdiction ou d’autorisation est inadéquate. Elle signifie, plus ou moins explicitement ou en creux, que notre vie ne nous appartient pas et qu’il ne nous appartient donc pas de décider si et quand nous voulons y mettre fin avec une aide de même nature que celle qui nous a aidés à naître. Nous sommes dans une période intermédiaire entre l’interdit d’essence religieuse (la vie appartient à Dieu) et la reconnaissance de la liberté de disposer de sa vie. D’où la focalisation de l’argumentaire sur les modes, dicté par le risque supposé ou fantasmé du détournement de cette liberté. Comme si l’être humain n’attendait qu’elle pour se suicider ou « suicider » l’autre à tour de bras. J’entends bien qu’après les levées  partielles des interdits par des lois pusillanimes, il faudra voter encore jusqu’à ce que la loi soit rendue obsolète par la proclamation du principe de cette liberté avec ses corollaires de connaissance et de confiance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :