Cancel culture

« Le retrait de livres du Dr. Seuss, monstre sacré de la littérature enfantine, déchaîne les passions aux Etats-Unis. La société qui gère le patrimoine de l’auteur est accusée de sacrifier à la « cancel culture » depuis qu’elle a annoncé le retrait de six ouvrages contenant des stéréotypes raciaux. » (A la Une du Monde – 05.03.2021)

Ma contribution.

Est-ce que Lucky Luke donne envie de rouler une cigarette, Maigret de bourrer une  pipe, Magritte de fumer pas une pipe ? Hergé de surtout pas se marier ?

Les millions de ceux qui ont lu, lisent et aiment ces livres sans fumer ni être misogynes devraient inciter à penser qu’il existe un invariant humain intelligent qui aide à se distancier. Cet invariant pourrait être appelé à la rescousse pour se distancier du manque de distance que l’on constate actuellement quant à l’étrange objet appelé cancel culture. S’il faut bien sûr laisser sa cigarette à LL, sa pipe à M et la Castafiore à H, sous peine de perdre le goût et l’odorat,  il pourrait être utile, après avoir émis une salutaire et véhémente protestation, de chercher à comprendre d’où vient ce besoin d’une telle asepsie stérilisante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :