« On ne tue pas au nom de Dieu… »

Sollicité après l’agression dans la basilique de Nice, le porte-parole adjoint de la Conférence des évêques fit sur France Info une déclaration reprise dans le journal du jeudi 29 octobre de France Culture (12 h 30).

«  (…) On le sait, les chrétiens, pour les terroristes qui nous attaquent, ce sont une représentation de l’occident (…) Je pense que nous sommes dans une sidération incroyable (…) On ne tue pas au nom de Dieu quelle que soit la foi que nous avons… »

1° les étudiants de l’école coranique tués le 27 octobre à Peshawar (Pakistan) dans l’explosion d’une bombe ne sont ni chrétiens ni occidentaux ;

2° Du point de vue du croyant, la sidération serait-elle un état produit par la pensée ? Surtout quand elle est « incroyable ».

3° Qui est ce « on » croyant qui « ne tue pas » ?  « Tue » est au mode indicatif (utilisé pour indiquer le réel) avec une valeur de vérité générale.

Le porte-parole de la Conférence des évêques (qui n’est pas sans relations avec « la manif pour tous ») serait bien inspiré, à tout le moins, d’ouvrir un livre d’histoire et de réviser l’utilisation des modes verbaux.

Question subsidiaire : pourquoi les chaînes de radio du service public d’une société laïque estiment-elles nécessaire d’aller demander un avis (ou de le reproduire sans commentaires) à une religion qui n’a aucune compétence pour analyser d’un point de vue objectif le fonctionnement des religions et ce qui leur permet d’exister ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :