La mise en examen d’Agnès Buzyn

« L’ex-ministre de la santé a été mise en examen par la Cour de justice de la République pour « mise en danger de la vie d’autrui », dans le cadre de l’enquête sur la gestion de la pandémie de Covid-19. » (A la Une du Monde – 11.09.2021)

Ma contribution

De quelle « faute » politique est-il question ? Le mensonge ? Mais qu’est-ce qu’un mensonge en politique ? Ex : l’affirmation inscrite en son temps sur les banderoles  électorales de N. Sarkozy « Ensemble tout est possible ! » C’est de la propagande, dira-t-on. Oui. C’est le discours politique habituel de type infantilisant. Le problème est celui de la conception de la politique, qui ne vise pas à informer, qui ne s’adresse pas à la raison, qui ne sait pas dire « je ne sais pas », mais qui vise l’affectif et les passions. Ce n’est pas nouveau. Est-ce qu’A. Buzyn (avec d’autres) a mis en danger la vie des citoyens par des mensonges au moment de l’apparition du virus ? En comparant la situation française avec celle des autres pays dans le monde (en moyenne, ni meilleure ni pire), il est impossible de le savoir. C’est en quoi cette mise en examen n’est pas pertinente.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :