Vers une candidature d’Anne Hidalgo

La rencontre de la gauche socialiste à Villeurbanne ( ce lundi 12 juillet 2021) fut le premier pas de la candidature de la maire de Paris. Il s’agissait en effet non d’établir un projet, mais de mettre sur le devant de la scène celle qui devrait représenter ce courant de la gauche.

Ma contribution :

Croire en… ?

[« Croyez-en ma détermination » (dit Anne Hidalgo) « La foi du charbonnier », Carole Delga n’est pas contre, au contraire : « Si nous, on n’y croit pas, les gens dans la rue n’y croiront pas. »] (Citations prises dans l’article du Monde)

Intéressant, comme signe, cet appel à « croire en » venant d’un parti de gauche dans une société laïque. « Je crois en toi, mon Dieu » (dit le cantique) indique une forme d’abdication du sujet. « Toi » n’est pas un objet dont il se différencie (comme dans « je te crois ») mais le destinataire auquel il se donne parce qu’il constitue la réponse censée apaiser la peur de la mort.

Il s’agit donc de croire moins à « en ma détermination » qu’à « y » dont l’indéfini, l’imprécis, expliquent sans doute ce recours à la foi.

Il n’y a en effet aucune « idée » présentée comme susceptible de rassembler la gauche éparse. Seulement une personne.

Coire au miracle ? Il y en eut un, en 2012, pour une personne venant du même parti et qui a considérablement élevé le niveau de l’incroyance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :