La fête interdite

2500 personnes se sont réunies à Lieuron (sud de Rennes) pour une fête.

En temps ordinaire, ce serait bien.

Sauf qu’en temps ordinaire, 2500 personnes réunies pour une fête, ça n’existe pas.

Nous sommes dans un temps extraordinaire dont une des caractéristiques est de resserrer les limites du permis.

Et franchir la limite fait partie du vivant.

Le jugement d’irresponsabilité, s’il est nécessaire et justifié,  ne suffit pas.

2500 venus de toute la France et de l’étranger, telle est la question.

J’ai noté cette déclaration d’un des participants :

« Le principe est celui de la donation libre. Chacun donne comme il peut. Des gens sont venus de partout en France et même de l’étranger. Vous trouvez normal, vous, que certains se paient des chambres d’hôtel de luxe à 20 000 € alors que d’autres font la manche pour avoir 2 € pour se payer une bière ? On en a assez de tout ce système« 

Le message du discours concerne les deux derniers termes de la devise républicaine : égalité et fraternité.

Manque le premier, la liberté : la société n’est pas une juxtaposition d’individus.

Les 2500 personnes sont, sans le savoir, les porte-parole de ceux qui pensent que sans l’égalité et la fraternité, la liberté n’est qu’un mot vide.

Comme la vie, disent-ils.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :