Emmanuel Macron, Samuel Paty, Nice

Quelques précisions liminaires : 1° Emmanuel Macron, dans mes articles, n’est jamais l’individu, mais, l’expression politique majeure en France du système capitaliste. Ce système, planétaire (ou peu s’en faut) depuis une trentaine d’années est, depuis la fin du 18ème  siècle et sous des modes économiques et sociaux variables dans l’espace et le temps, l’expression de ceLire la suite « Emmanuel Macron, Samuel Paty, Nice »

Récréation par le rire et l’absurdité (1)

Victor Hugo, Pierre Dac, Francis Blanche, Bobby Lapointe, Pierre Desproges et  Raymond Devos aimaient et pratiquaient le calembour : jouer avec l’homophonie (identité de son : sot, sceau, seau…) et la polysémie (nombreux sens : table à manger, de la loi, d’harmonie, clé des songes, de sol, de l’énigme…) des mots. Bref, exercer son esprit à faire desLire la suite « Récréation par le rire et l’absurdité (1) »

Etre entendu à l’école et à la Sorbonne

Pour être entendue afin de pouvoir être écoutée, la voix du professeur doit être perçue comme la voix d’un non-contestable adéquat du savoir enseigné. Jusqu’aux dernières décennies,  disons une cinquantaine d’années, l’instituteur/ professeur contesté l’était non par les mots mais par le chahut. Une gesticulation pour dire : en tant que signifiant (forme, ici manière d’être),Lire la suite « Etre entendu à l’école et à la Sorbonne »

Dilemme pour rire ou récréation

Oui le rire est le propre de l’homme, non il n’est pas le sale de la femme, oui on peut rire de tout, non pas avec n’importe qui, oui ça tombe bien, vous avez un peu de temps devant vous,  alors, voici. Régulièrement, je croise mon voisin dans la rue et nous échangeons les formulesLire la suite « Dilemme pour rire ou récréation »