Missiles israéliens

« Les bureaux de l’agence AP et d’Al-Jazira ont été pulvérisés par des missiles, samedi. L’armée israélienne a justifié la destruction en affirmant qu’elle visait « des moyens militaires » du Hamas, sans en apporter la preuve. Un responsable d’Al-Jazira a dénoncé « un crime de guerre ».( A la Une du Monde – 16.05.2021)

Ma contribution

Cette destruction est un signe – soulignant et rappelant la disproportion des forces – de la toute-puissance sans interdits autres que ceux qu’elle se fixe à elle-même. L’immeuble-émetteur d’informations visé, dont la fonction militaire n’est assurée que par la force qui l’attaque (cf. les armes de destructions massives), détruisant ainsi (à la différence de l’agression irakienne) toute possibilité de vérification, abritait donc l’agence nord-américaine Associated Press. Est-il excessif de voir dans cet acte visant un émetteur des Etats-Unis,  un message (conscient ou pas) envoyé, d’une part à J. Biden pour lui rappeler qui, pendant quatre ans, a beaucoup contribué à augmenter cette toute-puissance (sûre d’elle-même et dominatrice, pour reprendre les termes de De Gaulle), d’autre part à D. Trump, qui n’a plus la main sur l’AP, en guise de carte-postale emblématique d’une même conception du pouvoir ?

2 commentaires sur « Missiles israéliens »

  1. Etonnamment Israël commence à perdre la bataille de l’opinion aux Etats Unis. Le NYTimes qui d’habitude soutient inconditionnellement Israël a publié plusieurs éditoriaux critiques de sa politique meurtrière (Bernie Sanders et d’autres). Jeudi, un groupe de membres progressistes éminents du Congrès ont accusé Biden d’ignorer le sort des Palestiniens et de «prendre le parti de l’occupation». La représentante Alexandria Ocasio-Cortez de New York a directement défié le président, qui avait affirmé qu’Israël avait le droit de se défendre en répondant: «Les Palestiniens ont-ils le droit de survivre?» Moins de 24 heures plus tard, près de 150 organisations de défense libérales ont publié une déclaration commune appelant à la «solidarité avec les résidents palestiniens» et condamnant «la violence de l’État israélien» et la «suprématie» à Jérusalem. Et pour la première fois il y a des juifs américains (Jewish Voice for Peace, IfNotNow, etc) qui s’indignent et manifestent. C’était le cas hier à Brooklyn (j’y étais). Il faut dire qu’ici on n’interdit pas les manifestations pro-palestiniennes non plus à la différence de la France, qui personnellement m’afflige …

    J'aime

Répondre à jean-pierre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :